Le bon fonctionnement d’une entreprise est conditionné pour une part importante par l’état de sa trésorerie. Une bonne gestion de trésorerie permet de maximiser la liquidité de l’entreprise, d’anticiper les besoins de financement et d’en minimiser les coûts. Si vous voulez éviter de mettre votre entreprise en péril en raison d’une trésorerie négative, découvrez ici certaines des erreurs de gestion de trésorerie parmi les plus répandues.

Ne pas suivre sa trésorerie au quotidien

Si vous voulez pouvoir anticiper les besoins et prévenir les problèmes et les erreurs relatifs à votre trésorerie, il est important que vous la suiviez au quotidien. Les paramètres qui caractérisent l’état d’une trésorerie subissent très régulièrement des changements, ce qui fait que votre trésorerie varie elle aussi chaque jour. Pour en avoir une bonne connaissance, vérifiez l’état des comptes de l’entreprise, ainsi que les transactions effectuées, puis reportez-les dans votre outil de gestion de trésorerie.

Ne pas établir de prévisions de trésorerie

Une des erreurs de gestion de trésorerie les plus courantes est certainement l’absence de prévision de trésorerie. Un plan de trésorerie prévisionnel est essentiel pour suivre et ajuster régulièrement la trésorerie. Par ailleurs, cela permet aux dirigeants de l’entreprise d’avoir une vision à long terme de l’évolution de son activité. Autrement, vous avancez à l’aveuglette et multipliez les risques. Afin de vous simplifier cette tâche, il est possible d’utiliser un logiciel de prévision de trésorerie grâce auquel vous pouvez construire des budgets sur une ou plusieurs années, afin de pouvoir anticiper les problèmes de trésorerie et prendre les meilleures décisions.

Ne pas songer à des solutions de financement au plus tôt

Les entreprises qui ne pratiquent pas une bonne gestion de leur trésorerie et qui n’anticipent pas assez finissent par se retrouver dans une situation précaire, avec une trésorerie négative. À cette étape, ils n’ont d’autre choix que de rechercher des solutions de financement. Cependant, les établissements bancaires sont peu disposés à accorder des prêts dans ces circonstances, en raison des risques existants. Par ailleurs, il faut comprendre que recevoir un financement prend relativement beaucoup de temps. Il est donc crucial d’anticiper ce genre de situation.

Traceur d'épargne sur surface en bois brun

Ne pas relancer les clients

Certaines entreprises ne prennent pas la peine de relancer leurs clients pour que ces derniers s’acquittent de leurs impayés. En négligeant de relancer vos clients mauvais payeurs, vous vous mettez dans une situation difficile en ce qui concerne votre trésorerie. Toutefois, il faut se rappeler que des relations clients de bonne qualité sont très importantes. Ainsi, la relance client doit se faire avec tact et délicatesse, même si elle doit être régulière. Pour prévenir ce genre de problème, il faut éviter de pratiquer des politiques de paiement trop souples en accordant notamment de trop longs délais de paiement aux clients.

D’un autre côté, on peut aussi mentionner les dettes fournisseurs. Des problèmes de trésorerie peuvent survenir en raison d’une mauvaise gestion des délais de paiements dus aux fournisseurs. Les dirigeants doivent prendre la peine de négocier des délais et des conditions de paiement avantageux pour éviter que leur trésorerie se retrouve sous pression.

Mal gérer ses stocks

Des difficultés de trésorerie peuvent naître en raison d’une mauvaise gestion des stocks. Le stock d’une entreprise peut être vu comme du capital immobilisé. Avoir un stock trop important qui ne peut être écoulé dans l’immédiat peut se révéler préjudiciable en matière de trésorerie. Par ailleurs, le surplus de stockage peut entraîner de nouvelles charges liées au stockage ou au déstockage, sans compter que cela peut pousser le dirigeant à vendre ses produits au rabais ou même à perte dans certaines conditions.

Un défaut de stock est également problématique, puisqu’il peut conduire à une rupture de stock et donc créer un manque à gagner non négligeable. Cela pourrait même résulter en une perte de confiance chez les clients et créer encore plus de pertes sur le long terme.

Se fier excessivement à un chiffre d’affaires élevé

Si votre entreprise fait un chiffre d’affaires élevé, vous pourriez avoir l’impression trompeuse que cela équivaut à une bonne trésorerie sur le long terme. En réalité, ces deux faits n’ont pas grand-chose à voir l’un avec l’autre. Vous pouvez en apprendre plus ici sur la gestion comptable. Dans de nombreux cas, il est facile d’oublier que l’on dépense beaucoup pour pouvoir générer un chiffre d’affaires important. Il est crucial de surveiller l’équilibre entre les entrées et les sorties d’argent et de s’assurer d’avoir une trésorerie suffisante.