Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est l’une des options qui s’offrent aux personnes souhaitant investir dans le secteur de l’immobilier. Si vous choisissez ce mode d’investissement, vous devez savoir comment déclarer vos revenus, et ce, dans le respect de la réglementation en vigueur en France. Voici un guide pour vous aider dans ce sens.

Les obligations fiscales du statut de LMNP

Les revenus issus de la location meublée sont soumis à l’impôt sur le revenu et non à l’impôt foncier. Ainsi, les loueurs en LMNP doivent déclarer leurs revenus dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). En tant que LMNP, vous êtes tenu de déclarer vos revenus chaque année, que vous optiez pour le régime réel ou le régime micro-BIC. Si vous choisissez le régime réel, vous devez tenir une comptabilité précise de vos recettes et dépenses liées à l’activité de location meublée. Il est également possible de déduire certaines charges, comme les frais d’entretien, les charges de copropriété ou encore les intérêts d’emprunt.

Dans le cas du régime micro-BIC, vous pouvez bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur vos recettes. Celui-ci est toutefois plafonné à 72 500 euros par an. Si vos recettes annuelles dépassent ce plafond, vous basculez automatiquement dans le régime réel. Outre la déclaration de vos revenus, vous devez remplir votre déclaration LMNP, appelée « Déclaration 2031 ». Pour cela, un expert-comptable peut vous aider. Cette déclaration permet de récapituler les informations liées à votre activité de location meublée, notamment vos revenus, vos charges déductibles, ainsi que vos amortissements.

Un expert-comptable spécialisé pour déclarer vos revenus

Les obligations fiscales liées au statut LMNP peuvent être complexes à comprendre et à gérer. C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel à un expert-comptable spécialisé pour déclarer vos revenus en toute sérénité. Ce professionnel joue un rôle crucial dans la gestion des obligations fiscales du statut de LMNP. Grâce à sa connaissance approfondie de la réglementation en vigueur, il peut vous conseiller sur les meilleures options fiscales et vous aider à optimiser vos déclarations pour bénéficier d’avantages fiscaux.

L’expert-comptable vous guidera dans le choix du régime fiscal le plus adapté à votre situation. Il se chargera également de la tenue de votre comptabilité, de l’enregistrement de toutes vos recettes et dépenses liées à l’activité de location meublée et veillera à ce que vos déclarations soient conformes aux exigences fiscales. Par ailleurs, l’expert-comptable est informé en permanence des évolutions législatives et réglementaires. Il peut ainsi vous tenir au courant des changements fiscaux impactant le statut de LMNP et vous conseiller sur les mesures à prendre pour optimiser votre fiscalité.

déclaration revenus LMNP expert-comptable

Connaissez vos obligations en tant que loueur

En tant que loueur meublé, vous avez des obligations spécifiques en ce qui concerne l’équipement et le confort du logement que vous mettez en location. En effet, il est essentiel de fournir un logement meublé qui offre un niveau de confort adéquat pour les locataires. Vous devez veiller à ce que les meubles et les équipements présents dans le logement soient en bon état et fonctionnels. Vous devez vous assurer de la présence d’équipements indispensables au sein du logement :

  • le mobilier de base (lits, tables, chaises, armoires, etc.),
  • les appareils électroménagers (réfrigérateur, cuisinière, lave-linge, etc.),
  • les installations de base (chauffage, éclairage, eau chaude, etc.).

Par ailleurs, il est important de respecter les normes de sécurité en vigueur. Assurez-vous que les installations électriques et de gaz sont conformes aux réglementations et que les équipements de sécurité appropriés sont présents (détecteurs de fumée, extincteurs, etc.).

Comment procéder pour faire votre déclaration ?

Lors de votre déclaration fiscale, vous devez indiquer vos revenus locatifs bruts, ainsi que vos charges déductibles liées à votre activité de location meublée. Il peut s’agir des frais de gestion, des intérêts d’emprunt, des frais de réparation et d’entretien, des primes d’assurance, etc. Assurez-vous de conserver toutes les pièces justificatives de vos dépenses pour pouvoir les déduire correctement. Comme ce fut expliqué, il est important de faire appel à un expert-comptable spécialisé dans la fiscalité immobilière pour vous aider dans cette démarche. Il pourra vous guider sur les formulaires à remplir, les montants à déclarer et les déductions auxquelles vous avez droit.

Par ailleurs, vous devez respecter les délais de dépôt de la déclaration fiscale. En règle générale, la déclaration doit être effectuée chaque année avant la date limite fixée par l’administration fiscale. Pour résumer, le statut de loueur en meublé non professionnel présente de nombreux avantages. Cela dit, vous ne devez pas négliger les obligations qui y sont liées. Pour éviter de commettre des erreurs, faites-vous accompagner par un professionnel.