La suprématie du dollar américain dans les transactions internationales et son rôle pivot dans le secteur financier mondial sont des réalités incontournables. Notre analyse nous amène à nous interroger sur le futur de cette dominance et les nouveaux défis auxquels les États-Unis pourraient faire face, notamment avec l’émergence des stablecoins synthétiques.

La puissance incontestée du dollar sur le plan mondial

Le dollar américain ne se résume pas simplement à l’économie puissante des États-Unis, qui représente environ 25% du produit mondial. Cette monnaie est préférée pour presque toutes les transactions commerciales internationales, surpassant même la taille relative de l’économie américaine. Une étude de la Banque des Règlements Internationaux révèle que 90% de tous les paiements et réglements internationaux sont effectués en dollars américains, avec 40% de tout le commerce facturé dans cette monnaie.

De plus, dans l’univers des blockchain et des stablecoins, le dollar domine avec 99% des transactions globales, principalement via USDT et USDC, deux acteurs majeurs adossés à l’USD et basés sur Ethereum. Cette omniprésence du dollar place une grande partie de l’infrastructure financière mondiale sous le joug des régulateurs américains, étant donné les liens étroits entre les dollars électroniques, les banques américaines et, par extension, les régulateurs et la Réserve Fédérale des États-Unis.

Les alternatives au dollar : stablecoins synthétiques

Face à cette hégémonie, de nouveaux challengers émergent, portés par les innovations dans le domaine de la blockchain. Les dollars synthétiques ou stablecoins algorithmiques offrent une option intéressante. Sans contenir de dollars réels, ils sont adossés à la valeur du dollar via un panier mixte d’actifs réels et numériques, le tout géré par des algorithmes pour maintenir leur parité avec le dollar. Toutefois, ces instruments ne sont pas sans risques, notamment à cause de la volatilité des actifs sous-jacents qui peut entraîner une perte de leur parité avec le dollar.

Malgré ces défis, l’adoption de stablecoins comme le Dai de MakerDAO, bien que celui-ci soit partiellement adossé à des actifs en dollars américains aujourd’hui, montre un intérêt croissant pour ces alternatives. La disponibilité de ces actifs pourrait modifier profondément le paysage réglementaire pour les individus, les entreprises et les gouvernements, en leur permettant de réaliser des transactions dans la monnaie de choix mondiale tout en restant à l’extérieur de la structure réglementaire américaine.

Le dollar gagne : les États-Unis risquent-ils de perdre son contrôle ?

L’impact sur les états-unis et leur contrôle sur le dollar

L’adoption généralisée de ces actifs numériques pourrait réduire l’efficacité des sanctions américaines et diminuer la portée réglementaire des États-Unis. Pour contrer ce risque, une des stratégies pourrait être d’accélérer l’approbation et l’intégration réglementaire des stablecoins adossés à des dollars américains existants. Cela souligne l’importance stratégique du dollar non seulement comme monnaie, mais aussi comme un atout majeur pour la puissance économique et politique des États-Unis.

Il est indispensable de rappeler que, malgré les alternatives émergentes, le dollar reste un symbole global de la résilience et de la puissance économique américaine. Protéger ce statut dans une ère de transformation numérique et de concurrence monétaire accrue est plus pertinent que jamais.

Nous constatons que le dollar américain joue un rôle central, non seulement dans l’économie mondiale mais aussi dans le développement des technologies financières. Sa place semble inébranlable, mais l’émergence des stablecoins synthétiques pose des questions pertinentes sur la future dynamique de contrôle par les États-Unis.

La réflexion sur le dollar qui gagne peut-il mener à une perte de contrôle des États-Unis sur leur monnaie est de plus en plus d’actualité. Découvrez comment les tensions inflationnistes impactent cette dynamique sur notre article « Dollar en hausse face à l’inflation attendue sur marché volatile – 29/02/2024« . Pour plus d’insights sur l’évolution du dollar face à l’euro, consultez « Dollar en hausse face à l’euro avant le FOMC, 29/01/2024« .

Pour finir, la dynamique autour de la dominance du dollar s’annonce complexe, avec des enjeux qui dépassent largement le cadre financier. Les États-Unis sont à un tournant, où le maintien de leur contrôle sur le dollar exigera non seulement de s’adapter aux innovations technologiques mais aussi de répondre de manière stratégique aux aspirations financières mondiales en mutation.