Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
16/11/2011

Le film « Les neiges du Kilimandjaro » remporte le Prix LUX 2011 !

Les députés européens ont plébiscité le long métrage du producteur français Robert Guédiguian. Le Président Jerzy Buzek a en effet annoncé, lors d'une séance solennelle dans l'hémicycle du Parlement européen, le mercredi 16 novembre 2011, que le film du réalisateur marseillais était le lauréat du Prix Lux 2011. Il bénéficiera ainsi d'un sous-titrage dans les 23 langues officielles de l'Union européenne.

"Le Prix du Parlement européen pour le cinéma - Prix LUX - vient nous rappeler que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Il nous montre que les valeurs, les libertés et même les autocritiques que nous partageons valent la peine d'être défendues. Il nous rappelle également que les films européens n'ont rien à envier aux productions non européennes" a déclaré le Président Jerzy Buzek lors de la remise du Prix.

Le film est en effet à la fois un questionnement sur les injustices, un plaidoyer pour la tolérance et la bonté ainsi qu'une remise en cause des combats politiques et syndicaux.

 .

Lors de la cérémonie, le producteur du film, Marc Bordure, a rapporté les mots suivants de Robert Guédiguian : "Les valeurs de l'Europe sont, pour moi, liées à l'idée de la République - cette République que Jean Jaurès, sous les auspices duquel mon film se place, appelait "République sociale" : liberté, égalité et fraternité sont les qualités que l'Europe se doit aussi de défendre (...) S'il vous plaît, n'abandonnez pas les pauvres gens de Victor Hugo, autre figure tutélaire du film et de l'Europe, dans les "eaux glacées du calcul égoïste".