Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
28/10/2011

Conférence avec Martin Schulz, président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D)

M. Martin Schulz, président du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D) était en visite à Paris, le 28 octobre. Il a donné une conférence de presse au Bureau d'information du Parlement européen de Paris.

Devant une quinzaine de journalistes, le président Schulz qui sera candidat à la prochaine présidence du Parlement européen l'an prochain, a profité de l'occasion pour donner son point de vue sur une actualité européenne marquée par les différents sommets consacrés à la crise de la dette. Des sommets "nécessaires" selon lui, mais aux résultats "insuffisants". Regrettant que le couple franco-allemand se comporte comme un "directoire" vis à vis des autres Etats membres sans essayer de les convaincre, le leader des députés socialistes européens s'est déclaré "en faveur de la rigueur budgétaire, mais contre une politique qui ne connaît que la rigueur". Il estime que la vague d'inquiétude, voire d'euroscepticisme, en Europe est largement due au manque de confiance des citoyens dans leurs dirigeants. M.Schulz a plaidé pour une meilleure gouvernance économique de l'UE et pour plus de parlementarisme au niveau européen grâce à une plus grande reconnaissance du rôle du Parlement européen et des parlements nationaux par les gouvernements. Invité à donner son avis sur François Hollande, il s'est déclaré persuadé que ce dernier ferait un bon président, pro européen, expérimenté et honnête.