aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
Bannière cycle Emploi, croissance et investissement
Bannière cycle Emploi, croissance et investissement
 
 .
 

Table ronde sur le « Fonds européen pour les investissements stratégiques » (FEIS)

29/02/2016
 
 

Le Bureau d'information en France organise une série de rencontres entre les députés européens et les acteurs français sur les principaux dossiers législatifs de la mandature 2014-2019 : « Emploi et croissance », « Justice et affaires intérieures », « Marché numérique », « Energie et climat », « Marché intérieur » et « Sécurité alimentaire ».

 .
 

Table ronde : les enjeux de la mise en œuvre du Fonds européen d'investissements stratégiques en France  (FEIS)

 
 .

Lundi 29 février 2016, Bureau d'information du Parlement européen, Paris

En juin 2015, le Parlement européen donnait son feu vert à la création du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Bras armé du plan Junker, le FEIS doit permettre la relance de l’économie européenne en accompagnant les investissements d'infrastructure, d'éducation, de recherche et d'innovation, ainsi que de financement en capital risque des petits entreprises innovantes. Les 315 milliards d’euros d'investissement annoncés seront-ils mobilisés? Comment le Fonds est-il mis en œuvre en France ? Quelles sont ses priorités ?

 .
 

Table ronde avec :
- Jose-Manuel Fernandes (PPE, Portugal), Député européen, Membre de la commission des budgets, co-rapporteur sur le FEIS ;
- Isabelle Thomas (S&D, France), Députée européenne, Membre de la commission des budgets ;
- Alessandro Carano, économiste senior à la DG ECFIN, conseiller auprès de la directrice générale adjointe d'ECFIN, Commission européenne ;
- Laurent Zylberberg, Directeur des relations institutionnelles, internationales et européennes, Caisse des Dépôts et Consignations ;
- Laurent Ménard, Directeur stratégie de l'investissement et financement européen, Commissariat général à l'investissement ;
- Stéphane Viallon, Responsable des relations avec les collectivités locales au  Bureau de Paris de la Banque européenne d’investissement (BEI) ;
- Christian Dubarry, point de contact national PME, BPI France ;
- Michael Pollan, Directeur de l'investissement d'OMNES capital (porteur de projet).

 .
 

Quelques photographies de la table-ronde

 
 .
 .
 .

Comment sera financé le "Plan Juncker" ?

 .
 
 .
 .
 

Des financements à la hauteur des objectifs
Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), doit permettre la relance de l’économie européenne dans le cadre des objectifs de croissance et d’emploi du Plan Juncker. Ce dispositif a pour vocation de soutenir des projets structurants pour l'avenir de l'économie européenne en utilisant un mécanisme orienté par l'investissement public et prolongé par l'effet multiplicateur de leviers d'investissements privés.

Le FEIS accompagne en particulier investissements d'infrastructures, d’éducation, de recherche et d’innovation, ainsi que le financement en capital risque de petites entreprises innovantes. Le Plan Juncker prévoit également la mise en place progressive d'un marché unique de l’industrie numérique, d'une union de l'énergie et d'une union des marchés des capitaux.

Pour atteindre ses objectifs, le plan prévoit de mobiliser des investissements à hauteur d’au moins 315 milliards d’euros sur trois ans. Au cours de l'année 2015, 50 milliards d’euros déjà été financés en Europe.

En France et sur cette première période, 8,7 milliards d'Euros on été investis par l'intermédiaire de La Banque européenne d’investissement (BEI). Au-delà des financements des grands projets de transition technologique et énergétiques, 785 millions d'Euros sont allés en soutien aux PME. L’innovation et la formation des jeunes ont été financés à hauteur 1,3 milliard d’euros pour un effet de levier escompté de 7 milliards d’euros.

 
 .

Quel est le rôle du Parlement européen ?
Le Parlement est co-législateur avec le Conseil sur la stratégie et le financement du FEIS. Les eurodéputés contrôleront annuellement les opérations du Fonds afin d’évaluer son efficacité au niveau macroéconomique et sa pertinence par rapport aux objectifs stratégiques de l’UE. Le Parlement a modifié la structure de financement du Fonds pour réduire les coupes prévues par la Commission et le Conseil dans le programme européen de recherche et d'innovation Horizon 2020 et dans le mécanisme pour l'interconnexion des réseaux d'énergie, des transports et du numérique en Europe. Le Parlement approuve la nomination du directeur général du FEIS et de son adjoint et s’est assuré que la liste des projets retenus soit rendue publique et que des critères clairs et objectifs soient rédigés pour garantir la cohérence des projets sélectionnés avec les priorités générales de l'Union.

 
 .
Notre infographie et article pour comprendre le FEIS
 
 .
Le rapport du Parlement européen sur le Fonds européen pour les investissements stratégiques
 
 .
Communiqué de presse du Président du Parlement européen suite à l'adoption du rapport sur le FEIS
 
 .
 .
 

>>>>>>>> Signaler un lien cassé : epparis@europarl.europa.eu <<<<<<<<