aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
 
 .
 

Table ronde sur le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation

28/04/2016

 
 

Le Bureau d'information en France organise une série de rencontres entre les députés européens et les acteurs français sur les principaux dossiers législatifs de la mandature 2014-2019 : « Emploi et croissance », « Justice et affaires intérieures », « Marché numérique », « Energie et climat », « Marché intérieur » et « Sécurité alimentaire ».

 .
 

Table ronde : « Fonds européen d'ajustement à la mondialisation : bilan et perspectives »

 
 .

Jeudi 28 avril 2016, Bureau d'information du Parlement européen, Paris

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) aide les personnes ayant perdu leur emploi à la suite de changements structurels majeurs survenus dans le commerce international en raison de la mondialisation (par exemple lorsqu'une grande entreprise ferme ou que la production est délocalisée en dehors de l'UE), ou du fait de la crise économique et financière mondiale. Les travailleurs licenciés se voient offrir des mesures telles que le soutien à la création d'entreprises, l'aide à la recherche, l'orientation professionnelle et divers types de formations.

La commission de l'emploi et la commission des budgets du Parlement européen examinent actuellement l'exécution des activités et la valeur ajoutée du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation entre 2007 et 2014. Le rapporteur pour la commission des budgets, Jean-Paul Denanot (Socialistes & Démocrates, France) était à Paris, accompagné d'experts de la Commission européenne, de responsables des pouvoirs publics français et de représentants des entreprises pour une table ronde sur le sujet le 28 avril 2016.  

 .

Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation en France

En France, grâce au FEM, l'Union européenne a soutenu financièrement la reconversion professionnelle de près de 7 000 travailleurs en 2013 et 2014. Cela représente une somme de 39,5 millions d'euros, versée au titre du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM). Sur cette même période, plus de 114,4 millions d'euros ont été versés pour aider les travailleurs de 13 pays de l'Union européenne.

En 2015, plus de 25 millions d'euros ont été alloués au titre du FEM pour financer la recherche d'emplois de milliers de salariés licenciés par Air France, la plus importante aide jamais attribuée dans le cadre du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation. La même année, environ 2500 travailleurs licenciés de l'ancienne société française de transport routier de marchandises Mory-Ducros, fermée en 2014, ont obtenu une aide de 6 millions d'euros grâce au FEM.  

Près de 2500 salariés des usines d'Aulnay et de Rennes du constructeur automobile Peugeot-Citroën, licenciés en 2014 à cause de la croissance des concurrents asiatiques sur le marché international, ont également bénéficié du FEM, à hauteur de 12,7 millions d'euros. Cette aide a financé des formations et des bourses pour lancer de nouvelles entreprises.

Le FEM permet aux États membres d’agir de manière plus intensive dans les régions touchées par les licenciements (en ce qui concerne le nombre de personnes aidées ainsi que le champ d’application, la durée et la qualité de l’aide) que s’ils n’avaient pas pu compter sur le financement du FEM. Grâce à l'aide financière de l’Union européenne, ils peuvent réagir de manière plus souple et inclure dans leurs plans d’aide des actions très personnalisées, qui leur permettent d’accorder une plus grande attention à des groupes spécifiques de la population, tels que les personnes âgées de plus de 50 ans, issues de l’immigration, handicapées ou ayant uniquement suivi une formation de base et n’ayant que des qualifications très basses).

 .
 

Intervenants :

M. Jean-Paul Denanot (S&D, France)
Député européen, rapporteur pour la Commission des Budgets du Parlement européen ;

Mme Marta Álvarez
Coordinatrice du Fonds d’ajustement à la mondialisation pour la France, DG EMPLOI, Commission européenne ;

Mme Jeanne Strausz
Adjointe à la cheffe de de mission, Mission Fonds National de l’Emploi auprès du Ministère du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ;

M. Jérôme Vérité
Secrétaire général, Fédération nationale des synidcats de transport CGT ;

Mme Estelle Sauvat
Directrice, SODIE, société de reclassement ayant accompagné des salariés dans le cadre du FEM ;

M. Didier Parent
Directeur de Projet, SODIE, société de reclassement ayant accompagné des salariés dans le cadre du FEM.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter à l'adresse epparis@ep.europa.eu ou contactez-nous au 01 40 63 40 05.

 

Le député européen Jean-Paul Denanot s'exprime sur le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation:

 .
 .
 .

Quelques photos de la table-ronde.

 .
 .
 
Le profil du député européen Jean-Paul Denanot
 
Le projet de rapport de M. Denanot : Activités, incidence et valeur ajoutée du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation entre 2007 et 2014
 
 .
Note de synthèse sur le FEM rédigée par le Think Tank du Parlement européen (en anglais)
 
 .
Plus d'informations sur le Fonds européen d'aide à la mondialisation
 
 .
Communiqué de presse : 25 millions d'euros en aide aux travailleurs licenciés d'Air France
 
 .
Une aide européenne à la recherche d'emploi pour les travailleurs licenciés de l'entreprise de transport Mory-Ducros
 
 .
 .
 

>>>>>>>> Signaler un lien cassé : epparis@europarl.europa.eu <<<<<<<<