aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
04/05/2015

Débat sur le "ciel unique européen" : vers une efficacité accrue des services de navigation

Le "ciel unique européen" vise à rendre le trafic aérien dans l'UE plus efficace en améliorant la coordination des services nationaux de navigation et en supprimant les frontières nationales aériennes. Le Bureau d'information organise un débat avec le député européen rapporteur de la législation, Marian-Jean Marinescu (PPE), le 5 mai dans 2015 à Paris.

Marian-Jean Marinescu, Vice-président du groupe PPE, rapporteur de la proposition de règlement sur la mise en œuvre du ciel unique européen, rencontrera les acteurs français du secteur aérien pour un échange de vues sur le projet de législation.  

27 000 vols se croisent chaque jour dans le ciel européen. Sans un système de gestion du trafic aérien efficace et intégré, les routes aériennes risquent la saturation. La Commission européenne a lancé le projet de ciel unique européen afin de rentre le trafic aérien plus efficace, compétitif, sécurisé et respectueux de l’environnement en supprimant les frontières nationales aériennes.

Le projet de ciel unique européen (Single European Sky ou "SES") a été lancé à la fin des années 90, afin de supprimer les frontières nationales. Un premier paquet de mesures a été adopté en 2004 (SES 1) mais comme il n’a pas eu les résultats escomptés, le projet a été mis à jour en 2009 (SES 2). La proposition actuelle (SES 2+) vise à accélérer la réforme des services de circulation aérienne car il y a toujours des retards d’implémentation.

La suppression des frontières nationales permettra la création de routes plus courtes et directes, et réduira ainsi la consommation de carburant. La séparation complète des autorités nationales de surveillance et des organisations de contrôle de la circulation aérienne améliorera à la fois la sécurité et la surveillance.

Alors que les textes seront prochainement présentés au Conseil européen, le Bureau d’Information en France du Parlement européen organise un débat, dans le cadre de la consultation des parties prenantes des différents pays de l'Union européenne, afin de recueillir les avis des acteurs concernés sur les mesures qui sont actuellement en discussion.

Quand ? Mardi 5 mai 2015 de 10h30 à 13h00

Où ? Bureau d'Information en France du Parlement européen, 288 boulevard Saint-Germain - 75007 Paris

La participation à ce débat est exclusivement sur invitation.

Informations : matthieu.blondeau@ep.europa.eu