aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Le Lycée Stanislas de Cannes représente la France au Parlement Européen à Strasbourg

Jeudi 20 novembre, quarante élèves et trois enseignants du lycée Stanislas de Cannes se sont rendus au Parlement européen à Strasbourg pour participer à Euroscola. Environ 500 élèves et professeurs de 20 pays ont participé à la 15ème journée Euroscola. Ils sont venus de Belgique, Bulgarie, République Tchèque, Danemark, Allemagne, Estonie, Grèce, Espagne, France, Italie, Chypre, Lituanie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Slovaquie et Suède.

 

Les professeurs de Géographie et d'Histoire, Sandrine Romy et Anne-Thérèse Rendu, soulignent que "Euroscola est une exceptionnelle opportunité pour les élèves de prendre conscience de manière plus concrète de ce qu'est l'Union Européenne : entrer dans le Parlement, s'asseoir dans l'hémicycle avec près de 500 autres élèves venant de 20 autres pays européens, est une occasion unique de comprendre comment fonctionne l'Union ; rencontrer des jeunes venant de tant d'États européens différents, échanger, débattre avec eux, donner leur avis sur l'UE, permet de comprendre ce qu'elle représente pour eux et leur futur. Euroscola est une magnifique occasion d'en vivre aussi la devise européenne -Unis dans la diversité-".

Ils ont participé à l'élaboration d'un pré-rapport écrit, argumenté en anglais dans l'hémicycle où siègent les députés européens, ont voté puis élaboré le rapport final. Les six thèmes de travail étaient : environnement et énergies renouvelables, lutte contre le gaspillage alimentaire, avenir de l'Europe, liberté d'information et culture citoyenne, migrations et intégration, emploi des jeunes.

Livia Baltes, professeur d'Anglais, précise que "Euroscola est un projet essentiel pour les jeunes européens car c'est un moyen direct, intéressant et agréable de non seulement bien comprendre le fonctionnement du Parlement, mais surtout de se sentir Européen et de vouloir en faire partie. Éduquer les jeunes dans ce sens est le seul moyen de leur faire acquérir ce sentiment d'appartenance ainsi que l'intérêt pour les autres pays européens. C'est, d'ailleurs, ce qui manque dans les programmes d'enseignement et c'est seulement grâce au dévouement des professeurs que cela devient possible".