aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Les lycées St. Dominique et André Malraux représente la France au Parlement Européen à Strasbourg

Jeudi 11 décembre 2014, cinquante élèves du Lycée St Dominique de St. Herblain et du Lycée André Malraux de Allonnes se sont rendus au Parlement européen à Strasbourg pour participer à Euroscola. Environ 500 élèves et professeurs de 19 pays ont participé à la 18ème journée Euroscola. Ils sont venus de : Autriche, République Tchèque, Danemark, Allemagne, Croatie, Chypre, Estonie, Grèce, Espagne, Finlande, France, Italie, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovaquie  et Suède.

Ils ont participé à l'élaboration d'un pré-rapport écrit, argumenté en anglais dans l'hémicycle où siègent les députés européens, voté puis élaboré le rapport final. Les six thèmes de travail étaient : environnement et énergies renouvelables, lutte contre le gaspillage alimentaire, avenir de l'Europe, liberté d'information et culture citoyenne, migrations et intégration et emploi des jeunes. Une occasion unique pour ces jeunes de se mettre, pour quelques heures dans la peau d'un député européen mais aussi et surtout de rencontrer, débattre, avec d'autres lycéens de différents pays.

Le projet Euroscola existe depuis 1989 et a permis, depuis 20 ans à plusieurs milliers de lycéens provenant des 28 États Membres de participer une simulation des travaux effectués au sein du Parlement européen. Ils prennent part au processus de décision grâce à des débats au sein de l'hémicycle, des négociations avec leurs camarades, votent et adoptent des résolutions sur des questions d'actualité européenne. Ce programme offre l'opportunité aux étudiants d'interagir et d'échanger des informations dans une langue étrangère et souligne également l'importance de la coopération interculturelle.

Les étudiants se voient en outre offrir la possibilité de présenter leur école et leur région d'origine, ce qui permet d'assurer une plus grande diversité et d'enrichir le dialogue culturel. Peuvent participer les écoles qui réussissent un concours national organisé par le Bureau d'information du Parlement européen établi dans l'État membre concerné.