aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Nasrin Sotoudeh et Jafar Panahi, lauréats du Prix Sakharov 2012

© Union européenne 2012 PE ©Handout/afp/Union européenne 2012 PE
© Union européenne 2012 PE ©Handout/afp/Union européenne 2012 PE

Deux militants iraniens, l'avocate Nasrin Sotoudeh et le cinéaste Jafar Panahi, sont tous deux lauréats du Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2012. Ils ont été choisis par le Président Schulz et les dirigeants des groupes politiques, le vendredi 26 octobre 2012.

Lien vers la page dédiée à cet évènement sur le site du Parlement européen
 

Les candidats sélectionnés pour le Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2012

Les noms des cinq nominés pour le Prix du Parlement européen pour la liberté de l'esprit ont été dévoilés fin septembre 2012. Ils viennent de Biélorussie, du Pakistan, du Rwanda, de Russie et d'Iran et se battent pour les droits de l'homme et la liberté d'expression. Découvrez ici leurs parcours, en attendant les noms des trois finalistes qui seront dévoilés le 9 octobre.

Ales Bialiatski est un militant de la liberté d'expression en Biélorussie. Il a fondé le Centre des droits de l'homme de Viasna, une organisation non gouvernementale qui apporte un soutien financier et légal aux prisonniers politiques et à leurs familles. Il est lui-même emprisonné dans son pays.
Nominé par Jacek Saryusz-Wolski et 82 autres députés.

Joseph Francis a fondé en 1992 le Centre d'aide juridique, d'assistance et de relogement (CLASS) au Pakistan. Il aide les victimes des lois interdisant le blasphème : soutien juridique, logement voire déménagement.
Nominé par le groupe des Conservateurs et réformistes européens.

Victoire Ingabire Umuhoza, Déogratias Mushayidi et Bernard Ntaganda sont des opposants politiques rwandais qui sont actuellement emprisonnés. Ils veulent mettre fin à la violence en prônant le dialogue et la réconciliation.
Nominés par Willy Meyer, Rosa Estaràs, Santiago Fisas, María Muñiz, Ana Miranda et 37 autres députés.

Les Pussy Riots sont un groupe de musique russe qui a fait parler de lui en critiquant vertement le Kremlin. Trois de ses membres - Nadezhda Andreyevna Tolokonnikova, Yekaterina Samutsevich et Maria Alyokhina - ont pour cela été condamnés à deux ans d'internement dans un camp de travail.
Nominés par Werner Schulz et 45 autres députés.

Nasrin Sotoudeh est une avocate iranienne spécialisée dans les droits de l'homme. Elle défend des opposants et des jeunes qui risquent la peine capitale. Jafar Panahi est un réalisateur iranien qui met en scène dans ses films les difficultés auxquelles font face les enfants, les pauvres et les femmes.
Nominés par les Socialistes et démocrates, les Libéraux et démocrates, les Verts et les députés José Ignacio Salafranca, Elmar Brok et 11 autres.

Pour plus d'informations : katarzyna.iskra@ep.europa.eu

Pour en savoir plus