aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Le Printemps arabe, lauréat du Prix Sakharov 2011

Le Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit 2011 du Parlement européen a été attribué à un groupe de cinq militants du Printemps arabe en reconnaissance et soutien de leur combat en faveur de la liberté et des droits de l'homme. Il sera remis aux lauréats par le Président Jerzy Buzek lors d'une session solennelle du Parlement à Strasbourg, le 14 décembre 2011.

Le Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit est attribué cette année à Asmaa Mahfouz (Egypte), Ahmed al-Zubair Ahmed al-Sanusi (Libye), Razan Zeitouneh et Ali Farzat (Syrie) et, à titre posthume, à Mohamed Bouazizi (Tunisie).

Comme l'a déclaré le Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, "ces personnes ont contribué à des changements historiques dans le monde arabe et cette récompense réaffirme la solidarité et le soutien ferme du Parlement. C'est un symbole pour tous ceux qui travaillent pour la dignité, la démocratie et les droits fondamentaux dans le monde arabe et au-delà".

Pour en savoir plus

Réunion des Défenseurs des Droits de l'Homme et de lauréats du Prix Sakharov

Le 23 novembre 2011, a eu lieu au Parlement européen une conférence de haut niveau rassemblant de grands Défenseurs des droits de l'Homme et anciens lauréats du Prix Sakharov avec des activistes des droits humains.

La conférence a permis de débattre du rôle capital des nouvelles technologies dans la lutte pour les droits de l'homme. De plus, elle a constitué également une occasion idéale d'examiner les questions liées aux droits de l'homme dans les pays en transition, notamment compte tenu des évènements internationaux actuels, comme le printemps arabe.

Les questions touchant aux droits de l'homme figurent toujours au premier rang des préoccupations du Parlement. Seule institution élue démocratiquement au suffrage direct, le Parlement européen s'attache à garantir que les droits et les libertés sont défendus et promus à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne.

Prenez ici connaissance du programme