aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Cérémonie de remise du Prix du citoyen européen 2013 - Paris, le 25 septembre 2013

Le Bureau d'Information en France du Parlement européen a organisé, le mercredi 25 septembre, la cérémonie de remise du Prix du citoyen européen 2013. Ce Prix a été remis aux trois associations lauréates "Rencontres culturelles du Château d'Orion", "Working Together" et "Vents et Marées" en présence des députés européens Agnès Le Brun, Nathalie Griesbeck, Alain Lamassoure et de l’attaché parlementaire de Françoise Grossetête.

En introduction, Alain Barrau, a rappelé l’objectif de ce Prix décerné chaque année par le Parlement européen depuis 2008 : récompenser les initiatives les plus marquantes en faveur de l'Europe, faciliter la coopération transnationale, valoriser des actions qui mettent en pratique des valeurs de solidarité, de tolérance ou d'hospitalité. Il a ensuite remercié les trois lauréats et les députés européens d’honorer de leur présence cette cérémonie et les participants d’avoir répondu à l’invitation du Bureau. Il a souligné combien il était important, en ces temps de crise, de promouvoir les actions citoyennes comme celles récompensées lors de cette soirée. Il a terminé son intervention en faisant un bref rappel de l'agenda qui nous attendait jusqu'aux élections européennes du 25 mai 2014.

Les candidatures de "Rencontres culturelles du Château d'Orion", "Working Together" et "Vents et Marées" proposés respectivement par M. Alain Lamassoure, Mme Françoise Grossetête et M. Yannick Jadot, ont répondu parfaitement à tous les critères du Prix. C’est ce qu’Agnès Le Brun a d’emblée pointé du doigt dès le début de son intervention. Après avoir remercié chaleureusement les lauréats pour leur implication sur le terrain, elle a notamment souligné que la diversité des domaines d’actions des associations lauréates correspondait bien à la diversité culturelle que défend et promeut l'Union européenne.

Pour sa part, Nathalie Griesbeck, après avoir également remercié les lauréats pour leur travail bénévole de promotion des valeurs européennes, a rappelé les défis auxquels l’Europe est confrontée, et en particulier pour le maintien de la paix sur son territoire. Elle a rendu hommage aux Pères fondateurs de l'Union et plus particulièrement à Robert Schuman inhumé dans son euro circonscription, haut symbole de la construction européenne. Alain Lamassoure nous a rejoint au cours de la cérémonie et a échangé avec les lauréats et les participants.

Après une brève présentation par les lauréats de leur mission sur le terrain, cette cérémonie s'est clôturée autour d'un cocktail amical organisé par Catherine Burckel et Raphaël Briot. Ce fut l’occasion pour les participants d’échanger de manière fructueuse avec les députés européens présents, le Bureau d’information et les journalistes.

Pour plus d'informations : catherine.burckel@ep.europa.eu

 

Trois lauréats français reçoivent le Prix du citoyen européen 2013

"Les rencontres culturelles du Château d'Orion", l'association "Working Together" et l'association "Vents et Marées" sont parmi les 43 lauréats du Prix du citoyen européen 2013 décerné par le Parlement européen. Depuis 2008, le Parlement européen décerne ce Prix destiné à récompenser des initiatives marquantes en faveur de l'Europe.

 

Les trois lauréats français sélectionnés par le jury européen

"Les rencontres culturelles du Château d'Orion" proposé par le député Alain Lamassoure (PPE)
Elke Jeanrond-Premauer a créé, il y a plus de dix ans, un lieu de rencontre pour les régions de l'Europe dans une maison béarnaise empreinte d'une histoire forte. Lieu d'accueil d'intellectuels, le château situé près du camp d'internement de Gurs, a eu un rôle majeur dans le réseau de résistance lors de la seconde guerre mondiale. Depuis 2003, le château propose chaque année des salons éphémères de réflexion sur des sujets d'actualité et de culture, dans le but d'élargir les horizons de chacun. Dans le cadr edu 50ème anniversaire du Traité de l'Elysée, Elke Jeanrond-Premauer a initié avec son équipe plusieurs projets composés de séminaires, de voyages d'échanges, de créations, réunissant les citoyens et jeunes de diverses régions européennes afin de les faire participer à la dynamique d'une Europe forte.

L'association "Working Together" proposé par la députée Françoise Grossetête (PPE)
L'association "Working Together-France" réunit des sapeurs-pompiers européens (volontaires, professionnels ou militaires) et des jeunes sapeurs-pompiers qiu échangent leurs acquis et leur expérience dans le domaine de la protection civile et de la sécurité civile, entre les générations, pour protéger les personnes, les biens, l'environnement et les patrimoines.Leurs actions de formation et d'information sur le terrain promeuvent une compréhension mutuelle, pour davantage d'intégration entre les citoyens et les Etats membres de l'UE ou candidats à l'entrée dans l'Union : des sapeurs-pompiers français collaborent ainsi actuellement avec la Macédoine et le Royaume-Uni. La coopération transfrontalière et transnationale porte notamment sur la protection contre les incendies en forêt et en montagne. Outre des visites annuelles réciproques, le travail des bénévoles a permis d'ouverture du premier centre contre les incendies à Bitola en Macédoine, lieu d'échanges et de solidarité. L'accent est aussi mis sur une meilleure communication, avec la promotion de la mise en place progressive du numéro européen d'urgence, le 112.

L'association "Vents et Marées" proposé par le député Yannick Jadot (Verts/ALE)
Depuis 1982 l'association "Vents et Marées" soutient la pratique théâtrale en milieu scolaire afin que, de l'école au lycée, par le théâtre, les élèves aient un accès universel à la culture et à l'émotion. Année après année, le travail accompli en Vendée prend une ampleur nationale. En 1991, le Printemps Théâtral de Vendée, que l'association a créé, est la rencontre théâtrale de jeunes la plus importante de France. En 1991, la ville de Graz (Autriche) a invité les élèves de la section théâtre d'un lycée vendéen à participer à un festival international. Puis ce sera la Hongrie, l'Allemagne, la Suisse, la Roumanie. Cela débouchera sur la création du Festival International du Théâtre lycéen francophone de La Roche sur Yon origine d'un réseau transnational qui, doté de chartes, émigre chaque année dans un pays différent d'Europe : 1995 Gand (Belgique), 1997 Arad (Roumanie), 2001 Pec (Hongrie), 2003 Naples (Italie), 2006 Brno (Tchéquie), etc. Cette année ce sera Huesca en Espagne. Ces rencontres théâtrales de jeunes en français et en langue étrangère permettent des échanges autour de leurs passions communes : "une expérience pour la vie". Désormais, une part importante de l'activité, outre l'organisation de festivals, repose sur la formation afin d'améliorer et de développer les pratiques théâtrales. Les sessions sont animées par des membres de l'association en France et à l'étranger. Cet été, 20 jeunes venus de cinq pays d'Europe créeront en Vendée leur propre spectacle sur le thème de la migration.

Les lauréats recevront une médaille d'honneur lors d'une cérémonie organisée à l'automne au Bureau d'information en France du Parlement européen en présence du jury français du Prix, les députés Alain Cadec (PPE), Nathalie Griesbeck (ALDE), Philippe Juvin (PPE), Agnès Le Brun (PPE), Maurice Ponga (PPE) et Karim Zéribi (Verts/ALE), et seront invités à un évènement commun au parlement européen à Bruxelles les 16 et 17 octobre prochains.

Composition du jury européen

Les lauréats européens ont été choisis mardi 4 juin par le jury européen réuni à Bruxelles sous la présidence de la Vice-présidente du Parlement européen, Annie Podimata (PPE, GR). Les autres membres du jury étaient les Vice-présidents, Alexander Alvaro (ALDE, BE), Isabelle Durant (Verts/ALE, BE), Otmar Karas (PPE, AT) et Lázló Surján (PPE, HU), les anciens Présidents du Parlement européen Hans-Gert Pöttering (PPE, DE) et Enrique Barón Crespo (S&D, ES), ainsi que Annemarie Jorritsma, co-Présidente du conseil des Municipalités et Régions d'Europe et Peter Matjašič, Président du Forum européen pour la jeunesse.

Le Prix du citoyen européen 2013 - Les modalités

Chaque année, le Parlement européen décerne le "Prix du citoyen européen" destiné à récompenser des réalisations particulières dans un des domaines suivants :

  Activités ou actions faites par des citoyens, groupes, associations ou organisations qui témoignent d'un engagement remarquable pour la promotion d'une meilleure compréhension réciproque et d'une intégration plus étroite entre les peuples des États membres; ou pour l'amélioration de la coopération transfrontalière ou transnationale au sein de l'Union européenne. Il peut aussi s'agir d'activités ou d'actions de citoyens engagés dans la coopération culturelle transfrontalière ou transnationale à long terme, contribuant ainsi à renforcer l'esprit européen. La préférence est donnée aux projets liés à l'Année européenne en cours.

  Actions de tous les jours qui concrétisent les valeurs contenues dans la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne.

Le droit de présenter des candidatures est réservé aux députés au Parlement européen, à raison d'une proposition de candidature au maximum par an.

Le prix prend la forme d'une médaille d'honneur ou, pour ce qui est des distinctions collectives, d'une médaille ou d'une plaque d'une taille suffisante pour être exposée.

 .

Pour plus d'informations : catherine.burckel@ep.europa.eu