aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Vote au Parlement européen le 8 mars 2016 du rapport sur la situation des réfugiées et demandeuses d'asile dans l'Union européenne

04/03/2016
 
 .
© Marie Dorigny - Union européenne 2015
© Marie Dorigny - Union européenne 2015
 
 .
 .

Rapport Honeyball sur la situation des réfugiées et demandeuses d'asile

Depuis le début de l’année 2016, 55 % des réfugiés qui arrivent en Grèce pour demander l’asile dans l’Union européenne (UE) sont des femmes et des enfants (source : UNHCR). « Les formes de violences individuelles et basées sur le genre, comme le viol, la violence sexuelle, les mutilations génitales féminines, les mariages forcés ou la violence conjugale, devraient être reconnues comme raisons valables de demander l'asile dans l'UE », affirme le projet de texte qui sera mis aux voix. Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, s'adressera à la plénière juste avant le vote.

Dans un rapport rédigé par la députée britannique Mary Honeyball (S&D, Royaume-Uni), le Parlement européen souligne la nécessité d'adopter des mesures relatives à la dimension du genre dans le cadre de réformes plus larges concernant la politique européenne d'immigration et d'asile.

Ce rapport, adopté par la commission des droits de la femme le 28 janvier dernier, rappelle notamment que les besoins spécifiques des femmes réfugiées ne sont pas pleinement pris en considération lors de leur arrivée et de leur séjour en Europe. Si ces femmes voyagent souvent avec de jeunes enfants, elles ne disposent que rarement d'une installation appropriée dans les centres d'accueil.Ces centres devraient également inclure un logement et des installations sanitaires séparées pour les hommes et les femmes, ainsi qu'un accès à des services de santé sensibles au genre.

Le texte souligne aussi que de nouvelles mesures devraient permettre aux réfugiées et aux demandeuses d'asile d'avoir accès à une assistance juridique adaptée aux femmes et d'avoir le droit de faire appel à une enquêtrice et à une interprète.

Enfin, il rappelle que les manifestations sexuées de violences et de discriminations devraient être une raison valable de demander l'asile dans l'Union européenne.

Les députés réunis en session plénière à Strasbourg se pencheront sur le texte, débattront et voteront le rapport le 8 mars.

 .
 
 .

Reportage vidéo sur à l'intérieur des camps de réfugiés de Calais

Dans la vidéo ci-dessous, EuroparlTV se penche sur les efforts visant à apporter des soins de santé et un soutien psychologique aux femmes dans la « jungle » de Calais.

 .
 .

Liens utiles :
rapport de Mary Honeyball sur la situation des réfugiées et demandeuses d'asile dans l'Union européenne (site Europarl) ;
version PDF du rapport de Mary Honeyball sur la situation des réfugiées et demandeuses d'asile dans l'Union européenne ;
version Word du rapport de Mary Honeyball sur la situation des réfugiées et demandeuses d'asile dans l'Union européenne.

 .
Prenez connaissance du dossier complet sur le site du Parlement européen
 
 .
 .
 

>>>>>>>> Signaler un lien cassé : epparis@europarl.europa.eu <<<<<<<<

 
 .