aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Forum régional de l'AFCCRE dans la perspective des élections européennes de 2014 - Strasbourg, le 5 février 2014

Le 6ème forum régional organisé par l’AFCCRE en vue des élections européennes du 25 mai 2014 s’est tenu le 5 février à Strasbourg, à l’invitation de le Région Alsace et en partenariat avec le Bureau d'information du Parlement européen en France, dans le cadre des Rendez-vous européens de Strasbourg.

Ces forums – un par euro-circonscription – ont pour objectif de contribuer au débat sur les enjeux européens et de mobiliser les territoires en amont de ce scrutin. Ils sont organisés avec le soutien de la Commission européenne, du Ministère des Affaires étrangères et du Bureau d’information en France du Parlement européen, et en partenariat avec l’AMF, le Mouvement Européen-France et la Fédération Française des Maisons de l’Europe.

 

Pascal MANGIN, Conseiller régional, Vice-Président de la Commission Coopération  transfrontalière, a ouvert les travaux en rappelant l’importance du « rendez-vous démocratique de premier plan » que représentent les prochaines élections européennes, invitant à la mobilisation des citoyens en vue de ce scrutin. Il a également souligné le rôle des élus locaux et régionaux pour favoriser le sentiment d’appartenance à l’Europe : « les collectivités territoriales ont la capacité de réintroduire l’Europe auprès de nos concitoyens ».

Les parlementaires européens de la circonscription Est Sandrine BELIER (Verts/ALE), Arnaud DANJEAN (PPE), Véronique MATHIEU (PPE), Michèle STRIFFLER (PPE) et Catherine TRAUTMANN (S&D) ont participé aux débats de la 1ère table ronde autour du rôle du Parlement européen et de son lien avec les citoyens, modéré par François ARNAUD, administrateur du Bureau d'information du Parlement européen en France.

Après une courte présentation des enjeux historiques de ces élections européennes, les députés ont mis en avant la difficulté de valoriser le travail du Parlement européen et de débattre des enjeux européens dans un contexte national focalisé par des élections locales et en l’absence de relais suffisamment présents sur le territoire et dans les médias. Ils ont néanmoins souligné les acquis considérables de la construction européenne, les avancées réalisées ces dernières années pour répondre à la crise et les opportunités qu’offre notamment le Traité de Lisbonne  pour que les citoyens pèsent davantage sur les décisions de l’Union européenne, en particulier dans le cadre de la procédure inédite de l’élection du Président de la Commission européenne qui aura un lien direct avec les résultats du scrutin du 25 mai prochain.

Les parlementaires se sont inquiétés de la montée de l’euro-hostilité qui risque d’entraîner l’arrivée massive de députés eurosceptiques au Parlement européen et ont réaffirmé la nécessité de faire de la pédagogie auprès des citoyens pour enrayer la montée des populismes.

La seconde partie des travaux, animés par Frédéric VALLIER, Secrétaire général du CCRE, était consacrée à la citoyenneté. Ce dernier à notamment fait part de son regret quant à la diminution paradoxale de l’enveloppe par l’Union consacrée au programme « Europe pour les citoyens », programme destiné à soutenir les échanges entre citoyens européens.

Nathalie GRIESBECK, Députée européenne, a souligné le manque de lisibilité pour les citoyens du fonctionnement de l’Union européenne, ce qui se traduit par une forme d’incompréhension et une faible adhésion au projet européen, et ce malgré les nombreux outils qui sont mis à leur disposition notamment depuis l’adoption du Traité de Lisbonne. Dans une approche très pragmatique, Pierre PRIBETICH, Adjoint au Maire de Dijon, a, à son tour, plaidé pour une Europe « visible, lisible  et compréhensible ».

S’appuyant sur des exemples concrets, Nawel RAFIK-ELMRINI, Adjointe au Maire de Strasbourg, a rappelé le rôle essentiel des collectivités territoriales, grâce à leur proximité avec les citoyens, si l’on veut redonner confiance en l’Europe, en particulier à travers des missions d’éducation à la citoyenneté européenne et à la diversité culturelle. Jean-Michel BERLEMONT, Adjoint au Maire de Nancy, a lui insisté sur l’importance des jumelages, depuis l’origine de la construction européenne et aujourd’hui encore, dans cette perspective.

Le prochain forum régional de l’AFCCRE en vue des élections européennes se déroulera à Lyon, le 20 février prochain, pour la circonscription Sud-Est. La Conférence nationale de restitution de l’ensemble des forums aura lieu le 13 mai  à Bordeaux.

Pour plus d'informations : francois.arnaud@ep.europa.eu

Lien vers le site de l'AFCCRE