aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
28/10/2013

Premier Forum interrégional de l'AFCCRE dans la perspective des élections européennes de 2014 - Clermont-Ferrand, le 18 octobre 2013

Près de 100 participants étaient présents à Clermont-Ferrand, le 18 octobre, dans le cadre du 1er des forums interrégionaux organisés par l’AFCCRE en vue des élections européennes 2014, à l’invitation de René SOUCHON, Président du Conseil général d’Auvergne.

Ces forums – un par euro-circonscription – ont pour objectif de contribuer au débat sur les enjeux européens et de mobiliser les territoires en amont de ce scrutin. Ils sont organisés avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Bureau d’information en France du Parlement européen, et en partenariat avec l’AMF, le Mouvement européen-France et la Fédération Française des maisons de l’Europe.

Les travaux ont été ouverts par René SOUCHON et Danielle AUROI, Présidente de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale. Le Président SOUCHON a ainsi rappelé que « si la France a besoin de l’Europe, l’Europe a elle besoin de ses citoyens ». Il a fait le constat d’une incompréhension du fonctionnement de l’Europe par les citoyens car ils en ont selon lui une « image tronquée », et qu’il en revenait au élus locaux et régionaux de s’investir à leur niveau pour faire comprendre l’Europe.

Deux parlementaires européens ont participé aux débats animés par Alain BARRAU, Chef du Bureau d’information en France du Parlement européen, pour apporter leurs éclairages sur le fonctionnement de l’Union européenne et son lien avec les citoyens.

Sophie AUCONIE (PPE) a ainsi rappelé que le Parlement européen, institution représentante des citoyens européens, a « un pouvoir extrêmement important de décision », notamment renforcé par le Traité de Lisbonne, et qu’il était du devoir du Parlement de faire le lien entre la Commission européenne et les territoires.

Rappelant dans un premier temps les enjeux pour les européens, dans cette nouvelle ère « d’Etats-Continents », Henri WEBER (S&D) est ensuite revenu sur la nécessité d’ « introduire davantage de démocratie dans le fonctionnement de l’Union ». L’élection du Président de la Commission européenne dans le cadre des élections 2014 constituant un premier pas.

L’ensemble des intervenants ont convenu que l’Union européenne manquait aujourd’hui cruellement d’un cap, d’une vision, et qu’il était désormais nécessaire de construire une Europe sociale, au même titre que l’Europe économique.

La seconde partie des travaux concernait les initiatives européennes dans le domaine des politiques à destination des territoires ruraux. A cette occasion, René SOUCHON a rappelé que « la ruralité ne doit plus être considérée comme un handicap mais comme un atout, il faut en accepter les différences comme autant de chance ». Il a souligné l’action européenne et sa politique de développement régionale, en rappelant la nécessité des politiques différenciées, qui permettent à chaque territoire de développer ses propres atouts. Vanik BERBERIAN, Président de l’Association des Maires Ruraux de France, et Sébastien GARDETTE, Président de la Chambre d’agriculture du Puy de Dôme, ont également participé à cette table ronde.

Les travaux ont été conclus par Karine GLOANEC-MAURIN, Vice-Présidente de la Région Centre et Vice-Présidente de l’AFCCRE.

Le prochain forum régional de l’AFCCRE en vue des élections européennes se déroulera à Nantes, le 22 novembre prochain, pour la circonscription Ouest.
Contact Presse : Mickaël LEDEUIL, 02.38.77.86.13
mickael.ledeuil@afccre.org

Pour plus d'informations : alain.barrau@ep.europa.eu