aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Nathalie Van den Broeck, Des DVD et des CD-Rom pour sensibiliser les jeunes à la protection de la mer

En partenariat avec l'Union Européenne, l'association Surfrider a conçu un kit pédagogique en sept langues sur la protection des mers et des océans, destiné aux 8-16 ans. Coordinatrice de l'ONG pour la Méditerranée, portrait de Nathalie Van den Broeck, basée à Marseille. Elle insiste également sur l'impact de la nouvelle directive européenne sur la qualité des eaux.

Docteur en océanographie et titulaire d'un MBA en management international, Nathalie Van den Broeck est depuis un an et demi coordinatrice à Marseille de l'association « Surfrider Foundation Europe » pour la Méditerranée. Fondée à Biarritz en 1990 par Tom Curren, triple champion du monde de surf, l'ONG s'est donnée trois missions : lutter contre la pollution des océans et des mers, informer le public, le sensibiliser et l'éduquer à la protection de l'environnement marin.

Dotée d'un double agrément ministériel, en éducation populaire et en protection de l'environnement, Surfrider est déjà présente en France, au Portugal, en Italie, en Espagne et en Allemagne. Si l'association a cessé en 2003 de décerner ses fameux pavillons noirs pour les plages les plus dégradées, « la prise de conscience était faite », elle poursuit son travail de lobbying, de « gardiens de la côte » et ses analyses régulières et indépendantes, en hiver comme en été, des eaux des zones de baignades et d'activités nautiques.

Pour la saison estivale 2008, Surfrider va distribuer gratuitement en Europe un coffret pédagogique, destiné aux 8-16 ans, tiré à 4.000 exemplaires en sept langues (Allemand, Anglais, Basque, Espagnol, Français, Italien, Portugais).

« Pour nous, les enfants sont les décideurs de demain, c'est donc eux que nous visons prioritairement », raconte Nathalie Van den Broeck. « A travers des films sur DVD et des jeux sur CD, nous les sensibilisons à la beauté de la nature et de la biodiversité, aux enjeux et à la responsabilité de chacun dans le réchauffement climatique ainsi qu'aux solutions collectives et individuelles pour préserver l'environnement ».

L'Union Européenne est le partenaire principal de ce projet avec un financement de 131.000 euros qui représente la moitié du coût de fabrication de cet outil qui a demandé un an de travail.

« Nous avons beaucoup de projets avec l'Europe, notamment sur des programmes transfrontaliers », poursuit cette camarguaise qui pratique la planche à voile et est aussi ceinture noire de karaté. « Notre objectif est d'élargir nos actions de protection et de sensibilisation à l'ensemble de l'Europe ».

Surfrider a notamment sensibilisé les élus européens aux enjeux environnementaux marins lors du vote en décembre 2006 de la nouvelle directive sur la qualité des eaux à l'horizon 2015. La précédente directive datait de 1976.

« Nous attendons maintenant la retranscription dans le droit français de cette directive plus restrictive sur l'état sanitaire de l'eau », développe Nathalie Van den Broeck. « Nous intervenons déjà auprès des collectivités pour leur expliquer les conséquences des nouvelles normes, notamment des modifications sur le classement des plages européennes ».