aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Anne-Sophie Valcelli, la mémoire de la céramique de Salernes

A Salernes, bourg de l'arrière-pays varois, le projet Terra Rossa va rassembler le patrimoine et le savoir faire en matière de céramique de cette commune emblématique de la tomette provençale. Agent du patrimoine et gardienne de cette mémoire, Anne-Sophie Valcelli nous présente Terra Rossa, programme soutenu par le Fond européen de développement régional (FEDER) . Son imposant projet de rénnovation d´usine ouvrira ses portes au printemps 2009.

Anne-Sophie Valcelli
Anne-Sophie Valcelli

A Salernes, commune du Haut‐Var de 3500 habitants, la céramique est une vieille histoire. La nature met en effet tous les ingrédients à disposition de l'habitant : de l'eau en abondance, des forêts qui fournissent le combustible, et surtout une argile de première qualité.

Ce n'est pas pour rien que des vestiges de céramiques, remontant à la préhistoire, ont été découverts sur la commune dans les années 1970, mais c'est au milieu du XIXe siècle que la céramique, devenue industrielle, va faire la prospérité de Salernes. La cité allait accueillir jusqu'à 52 fabriques différentes dont allaient sortir des fours les fameuses tomettes provençales.

Ethnologue de formation, Anne‐Sophie Valcelli fait partie de cette histoire ‐ ses grands‐parents sont venus d'Italie pour travailler dans ces usines ‐ qu'elle met en valeur aujourd'hui à travers le projet Terra Rossa, la maison de la céramique architecturale.

« Terra Rossa est un outil de développement local, basé sur le savoir‐faire industriel de la céramique toujours actuel avec 15 fabriques en activité », explique avec passion cette Salernoise de 29 ans formée à Nice et Aix‐en‐Provence et agent du patrimoine de la mairie.

« La bâtiment de 3.000 mètres carrés, bâti autour d'une ancienne usine qui a été conservée, va rassembler une maison de pays où les producteurs locaux exposeront leurs travaux par thèmes et par fabricants, un espace musée dédié à la mémoire industrielle de Salernes et un pôle pédagogique qui sera un lieu de transmission des savoir‐faire. L'ensemble est complété par une salle multimédia et une boutique ».

Le nouvel espace devrait entrer en fonction au printemps 2009. Terra Rossa doit permettre de diversifier l'économie de cette commune située à mi‐chemin entre les gorges du Verdon et la Côte d'Azur en permettant le développement d'un tourisme autour de la céramique.

« On espère que Terra Rossa devienne un lieu de référence, en rassemblant sur un même site tout ce qui se produit sur la commune, en exposant les pièces remarquables et en mettant en valeur notre patrimoine », reprend Anne‐Sophie Valcelli. « Le musée accueillera une exposition permanente, retraçant les temps forts de l'histoire céramique de Salernes, ainsi que des expositions temporaires...

Nous souhaitons un musée de société, humain, basé sur le témoignage et sur le geste. Nous sommes bien sûr ouverts aux visiteurs européens qui viennent dans notre région. Il s'agit pour nous de mettre la culture au service du développement touristique ».

L'Union Européenne a largement soutenu ce projet phare de l'arrière‐pays varois à travers le fond FEDER à hauteur d'un million d'euros.